dimanche 23 juin 2024

« Une autre Amérique, plus petite certes, plus égalitaire et [...] plus humaine » ⚜️

La citation faisant office de titre est de Mario Polèse. J'aime aussi celle-ci, de Boucar Diouf : « Ce que j’essaye de dire, c’est que, sans être parfait, le Québec est indéniablement la nation qui a déployé la plus grande volonté de construire une société juste et équitable en Amérique. »

Merci Boucar pour ce texte exceptionnel, lequel éveille, fait réfléchir et rend fier, où l'on sent tout ton amour du Québec.

samedi 22 juin 2024

Pourquoi ne pas écrire toute la vie ?

À vingt ans, on se prend au sérieux comme si l'on en avait quarante. À quarante, il faudrait se prendre au sérieux - ou plutôt conserver le goût de jouer, donc d'écrire - comme si l'on en avait vingt.

Après ? Je ne sais pas, je ne suis pas rendu là, mais il y a sûrement d'autres aménagements perceptuels qui ouvrent le cœur et le chemin de la page.

Les écrivains polymathes

J'adore ce profil singulier : l'écrivain qui est également polymathe.

Le premier à m'avoir inspiré, et qui invariablement m'inspire toujours, c'est Boris Vian. Mon père à plusieurs égards.

Il écrivit un jour, dans une lettre à un ami, « Soyez un spécialiste de tout. L'avenir est à Pic de la Mirandole. Mirandolez, éclaboussez ce robot poète de vos connaissances en cybernétique, expliquez-lui comment il marche et vous l'aurez tout humble à votre merci. »

Le deuxième que j'ai connu, c'est Goethe. Celui-ci, peu de temps avant sa mort, partagea cette idée avec un confident : « Qui suis-je ? Qu'ai-je créé ? J'ai tout reçu, tout accueilli, assimilé tout ce qui passait à ma portée. Mon œuvre est celle d'un être collectif qui porte ce nom : Goethe. »

Je me plais à dire que Vian et Goethe sont le même homme. L'un est Français, l'autre Allemand. L'un a été jeune et joyeux, l'autre, éventuellement octogénaire, assez sérieux. L'un était bigarré, l'autre classique. Comme vous le voyez, le même homme. En fait, ce qui les rapproche, c'est qu'ils étaient tous deux de grands écrivains, et qu'ils avaient un esprit, un rare esprit universel.

Mais je me disais... Il ne peut pas y avoir qu'eux... Il y avait certes Isaac Asimov. Sauf qu'Asimov était plus du côté scientifique que proprement artistique. En même temps, Vian n'avait-il pas été ingénieur, et tout plein d'affinités avec la science ? Goethe n'avait-il pas eu une approche de la science (qu'on appellerait aujourd'hui philosophie de la nature) bien à lui ?

Bon. Vian. Goethe. Peut-être Asimov. Benjamin Franklin ? Ah, et François Rabelais, peut-être ? Ou est-ce tirer l'élastique ?

J'ai consulté ma machine préférée (celle à qui je pourrais expliquer mes connaissances en intelligence artificielle, puis comment elle marche, pour l'avoir tout humble à ma merci) pour avoir son avis. Elle est arrivée avec quelques noms auxquels je n'aurais pas pensé.

Après un échange, voici ce qu'elle me dit :

Voici un résumé des huit écrivains polymathes [dont] nous avons discuté :

1. Boris Vian - Écrivain, poète, musicien, et ingénieur, connu pour son esprit inventif et ses œuvres provocatrices.

2. Johann Wolfgang von Goethe - Poète, dramaturge, et scientifique, une figure centrale du romantisme allemand, célèbre pour ses contributions à la littérature, la philosophie, et la science.

3. Isaac Asimov - Auteur de science-fiction et professeur de biochimie, reconnu pour ses œuvres littéraires ainsi que ses écrits scientifiques populaires.

4. Leonardo da Vinci - Peintre, inventeur, et écrivain, dont les carnets révèlent des connaissances vastes en art, en science, et en technologie.

5. Voltaire - Philosophe et écrivain, figure majeure des Lumières, connu pour ses critiques acerbes de la société et ses appels à la réforme politique, sociale, et religieuse.

6. Novalis (Georg Philipp Friedrich Freiherr von Hardenberg) - Poète et philosophe, figure importante du romantisme allemand, qui a aussi étudié le droit et la géologie.

7. Benjamin Franklin - Écrivain, scientifique, et homme d'État américain, célèbre pour ses inventions, ses études sur l'électricité, et son influence politique.

8. François Rabelais - Médecin et écrivain, connu pour ses romans satiriques qui mêlent des observations sur l'humanisme, la médecine, et la société de son temps.

9. Margaret Atwood (Ajout ultérieur) - Écrivaine, poète, critique et écologiste, connue pour ses œuvres marquantes en littérature, son engagement pour les droits des femmes et l'écologie, de même que son intérêt pour la biotechnologie.

Chacun de ces écrivains a marqué son époque par des contributions significatives dans divers domaines en plus de la littérature.

Ben voilà. La nature, en se renouvelant, en crée un nouveau une fois de temps en temps.

dimanche 16 juin 2024

Un vrai pianocktail !... On aura tout vu !...



« – Prendras-tu un apéritif ? demanda Colin. Mon pianocktail est achevé, tu pourrais l’essayer.
– Il marche ? demanda Chick.
– Parfaitement. J’ai eu du mal à le mettre au point, mais le résultat dépasse mes espérances. J’ai obtenu, à partir, de la Black and Tan Fantasy, un mélange vraiment ahurissant.
– Quel est ton principe ? demanda Chick.
– À chaque note, dit Colin, je fais correspondre un alcool, une liqueur ou un aromate. La pédale forte correspond à l’œuf battu et la pédale faible à la glace. Pour l’eau de Selbtz, il faut un trille dans le registre aigu. Les quantités sont en raison directe de la durée : à la quadruple croche équivaut le seizième d’unité, à la noire l’unité, à la ronde le quadruple unité. Lorsque l’on joue un air lent, un système de registre est mis en action, de façon que la dose ne soit pas augmentée – ce qui donnerait un cocktail trop abondant – mais la teneur en alcool. Et, suivant la durée de l’air, on peut, si l’on veut, faire varier la valeur de l’unité, la réduisant, par exemple au centième, pour pouvoir obtenir une boisson tenant compte de toutes les harmonies au moyen d’un réglage latéral.
– C’est compliqué, dit Chick.
– Le tout est commandé par des contacts électriques et des relais. Je ne te donne pas de détails, tu connais ça. Et d’ailleurs, en plus, le piano fonctionne réellement.
– C’est merveilleux ! dit Chick.
– Il n’y a qu’une chose gênante, dit Colin, c’est la pédale forte pour l’œuf battu. J’ai dû mettre un système d’enclenchement spécial, parce que lorsqu’on joue un morceau trop « hot », il tombe des morceaux d’omelettes dans le cocktail, et c’est dur à avaler. Je modifierai ça. Actuellement, il suffit de faire attention. Pour la crème fraîche, c’est le sol grave.
– Je vais m’en faire un sur Loveless Love, dit Chick. Ça va être terrible.
– Il est encore dans le débarras dont je me suis fait un atelier, dit Colin, parce que les plaques de protection ne sont pas vissées. Viens, on va y aller. Je le réglerai pour deux cocktails de vingt centilitres environ, pour commencer.

Chick se mit au piano. À la fin de l’air, une partie du panneau de devant se rabattit d’un coup sec et une rangée de verres apparut. Deux d’entre eux étaient pleins à ras bord d’une mixture appétissante.
– J’ai eu peur, dit Colin. Un moment, tu as fait une fausse note. Heureusement, c’était dans l’harmonie.
– Ça tient compte de l’harmonie ? dit Chick.
– Pas pour tout, dit Colin. Ce serait trop compliqué. Il y a quelques servitudes seulement. Bois et viens à table. »

– Boris Vian, L'écume des jours

samedi 15 juin 2024

Précieux conseils sur la dopamine


QI hétérogène

J'ai eu envie de demander à ChatGPT à quoi ressemble une personne avec un QI hétérogène. Voici sa réponse...

Une personne avec un QI hétérogène, aussi appelée à haut potentiel intellectuel avec des profils de performances variables, peut présenter un ensemble de caractéristiques assez diversifié au quotidien, que ce soit au travail ou dans d'autres contextes :

1. Performance inégale : Ces individus peuvent exceller dans certains domaines qui les passionnent ou qui leur semblent logiques, tout en ayant des difficultés dans d'autres, moins engageants ou plus routiniers. Par exemple, ils peuvent résoudre des problèmes complexes mais avoir du mal avec des tâches simples et répétitives.

2. Créativité et innovation : Ils sont souvent très créatifs et capables de penser de manière innovante. Ils peuvent avoir de nombreuses idées originales et une approche unique des problèmes.

3. Sensibilité émotionnelle : Ils peuvent être très sensibles aux critiques ou aux échecs, et leur estime de soi peut être fortement affectée par la perception qu'ils ont de leurs propres performances et de celles des autres.

4. Problèmes de concentration : Ils peuvent éprouver des difficultés à maintenir leur concentration, surtout sur des tâches qui ne les intéressent pas. Cela peut se traduire par de l'ennui ou de la frustration au travail.

5. Besoin de stimulation : Leur besoin de stimulation intellectuelle est élevé, ce qui peut les pousser à rechercher constamment de nouveaux défis ou à changer régulièrement d'activité pour éviter la monotonie.

6. Rapports sociaux : Les interactions sociales peuvent être compliquées, notamment parce qu'ils peuvent avoir des attentes élevées envers eux-mêmes et les autres, ou avoir du mal à communiquer de manière conventionnelle, ce qui peut parfois être perçu comme de l'arrogance ou un manque d'intérêt.

Ces traits ne sont pas universels et peuvent varier grandement d'une personne à l'autre, mais ils donnent une idée générale de ce que pourrait être le quotidien d'une personne avec un QI hétérogène.

vendredi 14 juin 2024

Les nuages auxquels je faisais allusion dans les commentaires d'un des récents billets

 



Sur la deuxième image, je reconnais mon amour des structures qui côtoient l'éther irréductible, le vent insaisissable. Le trait et la vapeur. Le sonnet procède de ce mélange. Le roman aussi. Tout comme cet édifice texturé de réflexions légèrement et magnifiquement imparfaites. Tout ce qui sollicite la fibre de l'architecte en même temps que celle de l'artiste. La vie humaine est peut-être le métissage de la liberté venue rencontrer la solidité ou vice-versa.